Autour du web

Google et la guerre contre la pub intrusive

Quand nous quittons notre environnement des yeux pour se plonger sur son smartphone, nous sommes confrontés aux publicités.

En effet, c’est une réalité que la maison mère de Google, Alphabet Inc. a décidé de changer en relation avec “Coallition for better ads” afin de sauver nos cerveaux surchargés. En réponse Google Chrome intégrera un bloqueur de publicité natif début 2018. Celles ne correspondant pas au standard établi par “Coallition for better ads” seront automatiquement shuntées par le navigateur le plus utilisé du marché (cf. Statcounter). Ils ont déjà agi dans ce sens avec la suppression dans AdWords de celles considérées comme des scams.

Les règles à respecter par les sites pour ne pas se faire bloquer sont présentées sur le site BetterAds.org, on vous fait un petit récapitulatif.

Les publicités visées par ces normes sont surtout intrusives et gênantes. Sur ordinateur et smartphone, une pop-up, avec retardateur ou non fait partie des intrusions et des cas gênants. Celles qui se lancent avec du son sans accord du visiteur, le sont aussi en toute logique. Même celles se lançant directement à l’affichage d’une page sont aussi largement visées, car elles dissuadent à la lecture de la page. Il semble que celles qui se trouvent en pied page obstruent une partie non-négligeable de l’écran ce qui est aussi gênant.

En outre, pour les écrans des mobiles uniquement, il y a des règles supplémentaires.
Pour commencer, il faut que la page soit visible avec moins de 30 % de contenu publicitaire. Les publicités trop colorées sont aussi visées, dans l’explication les publicités qui « clignotent trop rapidement au niveau du fond ou des couleurs sont très gênantes pour les utilisateurs et créent une grosse distraction ».

Vous pourrez retrouver, point par point, toutes ces explications détaillées ici. Vous pourrez aussi comprendre d’où viennent ces constations sur la page de recherche de BetterAds.

(Crédit à joethegoatfarmer.com pour l’image)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *